Shiatsu et Sei shiatsu

Le shiatsu est une technique manuelle d’origine japonaise qui utilise le toucher à travers les vêtements pour ramener l’équilibre dans le corps et ainsi promouvoir la santé.

Sauf cas particuliers, il se pratique au sol et il est judicieux de prévoir une tenue ample et souple pour profiter pleinement de la séance.
Il permet de rétablir la circulation de l’énergie vitale. Il détend profondément.

Il se pratique en exerçant une pression plus ou moins forte, avec les pouces, les doigts et les paumes des mains, sur des zones très spécifiques : les tsubos. En fonction des besoins, le praticien utilise d’autres techniques (pétrissage, rotation des articulations, étirement ou vibration) pour éliminer les blocages, stimuler les points faibles et activer les forces naturelles d’autoguérison. Puisant dans la sagesse traditionnelle chinoise dont il est issu, le shiatsu envisage la santé de l’être humain dans sa globalité : physique, psychique et mentale.

La prise des pouls :

Le sei shiatsu permet de s’ajuster à toutes les réalités corporelles. La séance commence par la prise des pouls chinois qui donne des indications sur l’état de l’énergie à l’intérieur des différents organes.
« Le praticien, constamment entre Ciel et Terre, sait qu’il travaille avec une force qui le dépasse. Il sait aussi oublier sa volonté propre pour n’œuvrer qu’avec l’intention juste. Le Sei Shiatsu alterne entre subtilité et profondeur, enracinement et légèreté, entre rythme, mouvement et silence. » Bernard Bouheret (directeur de l’Ecole de Shiatsu Thérapeutique de Paris)

“Les Mains sont guidées par le Souffle, le Souffle est guidé par la Pensée, la Pensée est guidée par le Cœur, le Cœur est uni à la Voie (Dao).”

Diplômée de l’E.S.T. et de la F.F.S.T., J’utilise les protocoles que Bernard  a élaborés et expérimentés pendant plus de 25 ans de cabinet.
Pour en savoir plus : La santé au bout des doigts
Depuis 1955, le ministère japonais de la Santé a reconnu officiellement le shiatsu comme médecine à part entière.